Dans nos produits, vous trouverez…

Nos produits écologiques ne sont pas écocertifiés ou écolabellisés. Pourtant tous respectent le cahier des charges exigé pour le label Ecocert !
Si nous n’avons pas souhaité faire ce choix, c’est parce que notre déontologie c’est d’encourager l’autonomie de nos clients en leur permettant de déchiffrer les étiquettes de leurs produits ménagers et ainsi mieux comprendre les enjeux et l’impact de leurs choix.

Pour vous proposer des produits d’entretien qui favorisent à la fois la culture biologique, le respect de l’environnement, la sécurité de l’utilisateur et l’efficacité du produit, il faut faire preuve d’intelligence écologique et non pas d’intégrisme écologique !

Ce lexique vous permettra de décoder les composants de nos produits, mais aussi ceux qu’il faut soigneusement éviter. De façon générale, il est toujours impératif de privilégier les tensio-actifs (dit aussi agents de surface, surfactants, détergents..) développés sur base végétale. Ils évitent l’utilisation de composés chimiques issus du pétrole et privilégient des ressources naturelles renouvelables.

Acide citrique, acide lactique :

Ces acides faibles issus du citron et du lait permettent de dissoudre les dépôts et salissures d’origine minérale comme le calcaire ou la rouille.


Agent de surface amphotère, agent de surface non ioniques, bétaïne cocamydopropyl, cocoglucoside, agent de surface anionique :

Ces agents moussants, détergents et antistatiques sont tous obtenus à partir de matières premières renouvelables comme l'amidon, le glucose, le saccharose, c’est-à-dire le sucre.

Carbonate de sodium :

Cet adoucissant d’eau ou agent séquestrant est utilisé dans les produits écologiques. Il est notamment utilisé en remplacement des phosphates, phosphonates, éthylène diamine tétraacétique (EDTA), acide nitrilotriacétique (NTA).

Colorants :

Ils peuvent paraître inutiles, mais nous les avons choisis pour des raisons de sécurité car ils permettent l’identification visuelle d’un produit. Nous utilisons des colorants naturels comme le Rubia Tinctorum, extrait des racines de la Garance pour sa coloration rouge ou le Genista Tinctoria Flower, extrait du genêt des teinturiers pour sa couleur jaune. Les autres colorants utilisés par Ome sont des colorants alimentaires sans danger pour la santé des utilisateurs.

Ester d’acides gras de colza

Les huiles végétales telles que l’huile de soja et ses esters d’acides gras sont utilisés dans les processus de nettoyage comme produit de remplacement pour les nettoyants aux hydrocarbures.

Ethanol :

Cet alcool est une des bases de la détergence écologique, notamment pour stopper ou couper la mousse.

Glycérine :

En cosmétique, la glycérine végétale est utilisée pour ses effets émollients, adoucissants et hydratants. Elle est également légèrement antibactérienne.

Gomme de xanthane, chlorure de sodium (sel) :

Cet épaississant ou viscosant permet une meilleure adhérence du produit au support à nettoyer. Il est présent dans notre gel WC. Cette combinaison de quatre composés : glucose, mannose, acide glucoronique et acide pyruvique, est également utilisée en tant qu’additif alimentaire.

Huiles essentielles :

Les huiles essentielles sont des substances volatiles non grasses sécrétées par les plantes aromatiques. Elles sont constituées d'un mélange souvent complexe de molécules organiques. On obtient les huiles essentielles à partir diverses parties de plantes par pressage ou par entraînement à la vapeur. Elles entrent dans la composition de parfums, de cosmétiques, de produits d'entretien et sont utilisées en aromathérapie.
Les huiles essentielles sont utilisées dans les produits Ôme avec discernement et sont toutes présentes dans de très faibles concentrations.

Hydroxyde de potassium :

Cette potasse caustique est présente dans le savon noir. Il est utilisé dans le cadre du processus de saponification.

Methylchloroisothiazolinone et methylisothiazolinone :

Ces conservateurs sont autorisés dans le cahier des charges de la détergence écologique et notamment celui d’Ecocert. Leur procédé de fabrication nécessite une éthoxylation - procédé développé en industrie pétrochimique - mais il en faut très peu pour être efficace. De plus, son pouvoir de conserver longtemps un produit très concentré aura, lui, un impact favorable sur l’environnement en limitant les transports et l’emballage.

Sodium Lauryl Sulfate :

Cet agent tensioactif ou surfactant réduit la tension superficielle de l'eau et facilite le nettoyage et le rinçage des tissus et des surfaces. Il est biodégradable, non toxique pour les organismes aquatiques considérant leur concentration actuelle dans les formulations de détergents (lessives et nettoyants de surface dure) et considérant la dose d'utilisation du produit fini.

Tetrasodium glutamate diacétate :

Ce séquestrant est utilisé dans les produits d’entretien écologiques. Il empêche la redéposition et la cristallisation. Il a également un effet « booster de formule ».

Dans nos produits, vous ne trouverez jamais de :

  • Phosphates
  • Phosphonates
  • Ethylène diamine tétraacétique (EDTA)
  • Acide nitrilotriacétique (NTA)
  • Glycols
  • Parabènes
  • Formaldéhyde
  • Ammoniaque
  • Colorants azoiques suivants : CI15850 CI16255, CI17200, CI18695, CI19140.

Adoucissant d’eau ou agent séquestrant :

C’est un ingrédient essentiel des formules de détergent puisqu’une eau douce est une condition préalable à l’obtention d’un bon résultat de lavage.
Les principaux adoucissants d’eau sont : les phosphates, les phosphonates, la zéolithe, les citrates, les silicates, les carbonates, l’éthylène diamine tétraacétique (EDTA), l’acide nitrilotriacétique (NTA).
Les EDTA et NTA, par exemple, sont des composés bioaccumulables, c’est-à-dire qu’ils sont absorbés par des organismes vivants lorsqu’ils se retrouvent dans la nature, qu’ils entraînent la concentration de métaux lourds dans l’environnement ou dans les organismes pénétrés, ce qui leur confère un caractère toxique.

Agent de conservation :

L’agent de conservation empêche que les différents ingrédients de la formulation du produit ne se décomposent dans l’emballage durant la période de stockage et perdent l’effet souhaité. Il permet également de freiner la croissance de champignons et de bactéries qui pourraient infecter le produit.
Le formaldéhyde est un agent de conservation encore largement utilisé dans la fabrication de produits nettoyants, malgré l’abondance d’études confirmant les effets toxiques de ce composé chimique. L’exposition à différentes concentrations de formaldéhyde dans les résidences a démontré des effets allergisants et des liens significatifs sur l’hospitalisation pour asthme des enfants.

Ammoniaque :

Dans le domaine des produits nettoyants, l’ammoniaque en solution aqueuse, c’est-à-dire dissous dans l’eau, se retrouve surtout dans les formules de nettoyants à vitre pour ses propriétés permettant au produit de s’évaporer sans laisser de traces. Mais, l’ammoniac est un irritant pour les yeux et pour les voies respiratoires et il réagit fortement avec l’eau de javel en créant des gaz poisons. Aucun des produits Ôme ne contient d’ammoniaque.

Azurant optique :

Cette substance confère aux tissus blancs un reflet bleuâtre pour apparaître encore plus blancs. La plupart des azurants optiques ne sont pas biodégradables.
Aucun des produits Ôme ne contient d’azurant optique.

Composé organique volatil (COV) :

Les composés organiques volatils (COV) sont des substances formées d’au moins un atome de carbone et un atome d’hydrogène. Ces molécules se trouvent à l’état gazeux à température et pression ambiantes et elles participent, sous l’effet du soleil, aux réactions photochimiques susceptibles d’intervenir dans les phénomènes d’effet de serre et de smog. En plus de ces impacts indésirables sur l’environnement, certains COV, tel que le formaldéhyde (agent de conservation), sont également identifiés comme substances toxiques. Aucun des produits Ôme ne contient de formaldéhyde.

Parabènes :

Un parabène est un composant aux propriétés antibactériennes et antifongiques. Il est généralement utilisé comme conservateur dans les cosmétiques, les médicaments et les aliments. Depuis 2010, l'utilisation de parabènes porte à controverse en raison de leur capacité à activer les récepteurs des œstrogènes, induisant une possible action sur la fertilité et les tumeurs œstrogéno-dépendantes, comme le cancer du sein.
Les produits Ôme ne contiennent pas de Parabens.

Surfactant (agent tensioactif) :

Cette substance amphiphile (à la fois hydrofuge et hydrophile) réduit la tension superficielle de l'eau et facilite le nettoyage et le rinçage des tissus et des surfaces. Le surfactant, dont l'origine peut être pétrochimique, végétale ou animale, constitue le principal ingrédient actif de la plupart des produits de nettoyage.

Les produits Ôme contiennent uniquement des surfactants d'origine végétale.